Israel

Accueil
news
article
histoire d' Israel
forum


Découverte d'un laboratoire de fabrication d'explosifs dans le QG des services de sécurité de Gaza

Au sud de Gaza, Tsahal et la Police des Frontières ont découvert dans les bâtiments du quartier général des Services de Sécurité préventive un laboratoire de fabrication d'explosifs, des ateliers de fabrication d'armes, un missile Kassam, des armes et de nombreux documents.


Le président de l'Arab-American Institute condamne sans appel les "Protocoles des Sages de Sion"

James Zogby, le président-fondateur de l'Arab-American Institute, l'organisation la plus importante des Arabes-Américains, réagit à la suite de la publication d'un extrait du texte des "Protocole des Sages de Sion" dans un hebdomadaire arabe du New Jersey, "Arab Voice," à côté d'un de ses éditoriaux reproduit sans autorisation. "Je considère bien évidemment que les "Protocoles" ne sont rien d'autre que des écrits antisémites répugnants et orduriers. Nous avons exprimé cette opinion au directeur de l' "Arab Voice", et lui avons dit que de publier de tels écrits dans son journal est condamnable." Le directeur de l' "Arab Voice", Waleed Rabaah, s'est défendu en disant qu'il n'avait publié que des extraits le 12 août, et que son éditorial "concluait" qu'il s'agissait d'un faux, à l'issue d'un "long examen".


Un mort et deux blessés graves parmi les habitants de Ma'an

Un habitant de Ma'an a été tué et deux autres ont été grièvement blessés lors d'affrontements entre forces de l'ordre et islamistes dans cette ville du sud de la Jordanie où les autorités mènent depuis dimanche matin une opération coup de poing, a dit un haut responsable gouvernemental.
"Un habitant de Ma'an a été tué et deux sont grièvement blessés", a déclaré à l'AFP ce haut responsable, sous couvert de l'anonymat.


ISRAËL ARRÊTE LE GRAND MUFTI DE JÉRUSALEM

JERUSALEM, 15 oct (source AFP) - La police israélienne a arrêté mardi à son domicile le mufti palestinien de Jérusalem, cheikh Ekrima Sabri, a-t-on appris auprès de son fils et de la police israélienne.
"Ekrima Sabri a été arrêté pour être interrogé par la police israélienne, qui a agi sur demande du procureur général", a déclaré le porte-parole de la police Gil Kleiman.
Selon le porte-parole, l'enquête fait suite à des propos tenus dans la presse en juin dernier par ce haut dignitaire religieux musulman, qui avait affirmé le droit des Palestiniens à avoir recours aux attentats suicide pour combattre l'occupation israélienne.
Puis 5h apres reaction inatendu des israelien qui le relache .


Des cyber-terroristes islamistes attaquent. Nom de l'opération : « Ôtez vos paluches de l'Irak »

Plus de vingt groupes de pirates informatiques arabes et musulmans ont participé à une attaque surprise contre plusieurs sites américains, israéliens et britanniques. Nom de l'opération : « Ôtez vos paluches de l'Irak… », laquelle a pris pour cible plus de 155 sites gouvernementaux et commerciaux de ces trois pays. Elle a paralysé des portails Internet pendant quelques heures au profit de slogans condamnant une offensive anti-irakienne. Parmi les sites touchés, U.S. online, Banking group, la bibliothèque de l'université du Texas, le Naval Service Center, le Queen Mary's College, Israel Forever... L'agression s'est faite sous la houlette d'une organisation connue sous le nom de "Unix Guards – USG", ainsi que de deux mouvements dénommés "Combattant égyptien" et "LinuxLover" ». Les autres groupes ayant participé à l'attaque se trouvaient notamment au Maroc, au Pakistan et au Cachemire (information MEMRI).


Tentative d'empoisonnement de l'eau d'un hôpital de Jérusalem

Le Shin Beth a déjoué un plan d'empoisonnement des réservoirs d'eau potable d'un hôpital de Jérusalem. L'auteur de cette tentative est un Palestinien de 18 ans d'un camp de réfugiés de Gaza. Hassan Mohammed Salame, 18 ans, venait de rejoindre le Jihad islamique.


Près du QG d'Arafat, des soldats de Tsahal et des jeunes Palestiniens jouent ensemble au foot


Papon libéré!!!!

Papon a 92 ans, et alors ? Ses victimes avaient 6 mois, 3 ans, 20 ans, 40 ans, 60 ans, 92 ans...


Un nettoyage efficace

Cette semaine, Tsahal et les services de sécurité ont continué le travail de nettoyage des nids de terrorisme dans les territoires.
Force est de constater que c'est efficace car encore une semaine sans attentat réussi alors que les tentatives n'ont pas manqué c'est très encourageant


Les larmes du "Kotel" sont dues à des plantes

L'Autorité des Antiquités israéliennes a finalement résolu l'énigme des "larmes" qui suintaient du Mur des Lamentations et que les ultra-orthodoxes avaient interprétée comme un signe de la venue prochaine du Messie. Elle a en effet finalement découvert que ce sont les résidus d'une plante poussant entre les pierres qui ont provoqué cette humidité...


Le rapport de l'ONU, qui confirme qu'il n'y a pas eu de massacre à Jénine

Le rapport couvre la période allant du début mars au 7 mai 2002. Il décrit le contexte général dans lequel des événements se sont produits, fait l'historique de la situation en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés, et indique notamment les responsabilités des deux parties en matière de sécurité, sur le plan humanitaire et dans le domaine des droits de l'homme. Il examine brièvement la montée de la violence depuis septembre 2000, qui, au 7 mai 2002, avait causé la mort de 441. Voici sa version intégrale, datée du 30 juillet 2002.
Télécharger le rapport de l'ONU (304 ko) au format pdf*


Touffik Al Roussein : « Arafat est corrompu et doit s'en aller »

Dafna Vardi, la correspondante du « Yediot » en Angleterre interviewe Touffk Al-Roussein, fils de Jaouad Al-Russein, ancien trésorier général de l'OLP qui est parvenu à échapper, grâce à l'aide des Israéliens, des Jordaniens et des Britanniques à la vigilance des agents palestiniens qui le maintenaient en détention surveillée à l'hôpital de Jérusalem-Est après l'avoir enlevé à Abou Dhabi. Jaouad et Touffik Al-Roussein ont trouvé refuge à Londres. Jaouad promet de faire des révélations embarrassantes sur la corruption instaurée par Yasser Arafat .


les États-Unis approuvent l'élimination de Chéhadé

Amir Oren révèle que, quelques heures après le bombardement de la maison de Salah Chéhadé, le chef de la direction proche-orientale de la CIA, John O'Connel a téléphoné au chef d'État-major de Tsahal, le général Mofaz, pour le féliciter pour l'opération.


Huit représentations diplomatiques israéliennes fermées, dont Marseille et Montréal, pour cause d'austérité budgétaire

L'affaire va faire du bruit, car elle a de nombreuses implications politiques. La fermeture de ces représentations diplomatiques comporte des aspects intrigants, en particulier l'abandon ou presque de la francophonie. Cette nouvelle va faire l'effet d'une bombe dans les villes concernées, en particulier Marseille et Montréal. Marseille, parce qu'elle représente la deuxième communauté juive de France, originaire d'Afrique du nord, et la capitale régionale du sud de la France. Montréal parce qu'elle abrite, elle aussi, l'une des plus importantes communautés juives sépharades dans le monde.


Salah Shehada : la fin d'un assassin

23 juillet 2002
Tsahal n’a laissé aucune chance cette nuit à Shehada, chef des tueurs du groupe Izz à Din El-Kassam, lorsqu’un avion de combat israélien a fait exploser la maison où il résidait à Gaza…
L'explosion a fait 14 morts et a endommagé les maisons aux alentours.
Ce n’était ni un combattant ni un militaire, mais un organisateur d’attentat suicide ou d’assassinat collectif.
Son objectif était d’exterminer le peuple juif, l’objectif de Tsahal est de défendre l’état juif en terre d’Israël.
Tsahal a donc bien fait son travail.


La Cour israélienne saisie de l'affaire des expulsions

22 Juillet 2002
Un Palestinien a été tué lundi avant l'aube, lors d'un accrochage près d'une implantation juive dans la bande de Gaza, alors que la Cour suprême israélienne était saisie de l'affaire de l'expulsion éventuelle vers la bande de Gaza des proches parents des Kamikazes palestiniens.
Selon un source militaire israélienne, une unité de l'armée a attaqué un "groupe de terroristes" qu'elle avait repéré avant l'aube près d'une position militaire. Lors de l'échange des tirs, deux des hommes armés ont été touchés et deux militaires israéliens ont été légèrement blessés.


boycott d'Air France

Deux nouvelles compagnies israéliennes ont rejoint cette semaine la campagne de boycott d’Air France, suite à la scandaleuse annonce par le commandant de bord de son imminent atterrissage en Palestine.
Les deux sociétés concernées sont le fabricant de composants informatiques DSP Group et l’équipementier Rad-Bynet.
Par cette annonce, ces deux sociétés, qui possèdent chacune plusieurs filliales à l’étranger, ont suivi le mouvement initié par Bezeq (8,500 employés) et son PDG Ilan Biran, qui avait déclaré ce boycott d’Air France deux jours après l’incident en question.


A Jénine, la famille d'Abou Ali Abouès est ressuscitée mais le « Nouvel Observateur » ne publiera aucun rectificatif sur ce « massacre »

Ada Oushpiz revient sur l'un des personnages clés de la bataille médiatique de Jénine, en avril dernier, durant l'opération « Rempart ». A la faveur d'une levée partielle du couvre-feu imposé par Tsahal depuis le début de l'opération « Voie ferme », Oushpiz est retournée, il y a quelques jours, à Jénine. La journaliste du « Haaretz » s'est rendue devant la maison détruite d'Abou Ali Abouès. Elle rappelle que dans un reportage qu'elle qualifie de « négligeant » du « Nouvel Observateur », Abou Ali s'était lamenté sur sa femme et ses enfants « enterrés sous les décombres de sa maison, au cœur du camp de Jénine ». Oushpiz cite même un extrait du reportage du journaliste Benjamin Barthe. Abou Ali Abouès y déclare : « Ça sent la mort ici. Je suis certain que les corps de ma femme et de mes enfants se trouvent sous les décombres. Revenez dans une semaine et vous pourrez voir les corps » dit-il au journaliste du « Nouvel Obs ».
Mais, précise Ada Oushpiz, l'envoyé spécial du journal n'a pas pris la peine de revenir. S'il l'avait fait, il aurait pu constater qu'Abouès avait retrouvé sa femme et ses neuf enfants dans un village voisin, tous sains et saufs : « Quinze jours après la réunification de la famille Abouès, le "Nouvel Obs" a publié le reportage sur la mort des neuf enfants d'Abou Ali. Et la presse internationale s'est emparée du drame. La journaliste du « Haaretz » affirme que Tsahal ne s'est pas contenté d'un démenti et accuse Abouès d'avoir mis en scène cette situation afin de prouver que les Israéliens s'étaient livrés à des massacres dans Jénine.


Mercredi 17 Juillet 2002
Un missile sol air vient de tomber sur la base militaire de Tel Katifa Une unité d'élite de Tsahal arrête un terroriste important des Tanzim Sabi abou Hamed à Ramallah


Attentat à Emanuel


16 juillet 2002 15h13
d'apres un temoin occculaire une grenade ou une bombe de faible puissance a éte declanchée dans le bus, les passagers se ruant vers la sortie étaient attendus par les terroristes, ces derniers ont tiré à bout portant sur les passagers


Amnesty International qualifie les actes terroristes palestiniens de "crimes contre l'humanité"

11 juillet 2002
De longues années durant, Amnesty International n'a jamais manqué l'occasion de critiquer les violations des droits de l'homme commises par Israël dans les Territoires. D'où la surprise d'assister à un retournement de tendance : en effet, pour la première fois, la célèbre organisation publie un rapport consacré aux attentats terroristes anti-israéliens commis depuis le déclenchement de l'Intifada. Ce rapport de 48 pages est intitulé : « Sans distinction : les attaques contre les civils israéliens par des Palestiniens armés ». Il a été rédigé par les enquêteurs de la branche israélienne d'Amnesty.
Il stipule que « les attaques contre des civils israéliens sont multiples et systématiques et s'inscrivent dans le cadre d'une politique visant à s'en prendre délibérément à des citoyens israéliens… Ces attaques sont des crimes contre l'humanité » Le rapport précise en substance que « l'illégalité des implantations juives dans les Territoires ne peut, en aucun cas, influer sur le statut des habitants de ces implantations et il est donc interdit qu'ils soient les cibles d'attaques ennemies »


Abu Ala est le successeur qu'Arafat s'est choisi pendant l'opération « Rempart », lorsqu'il était enfermé dans la Mouqataa

nous sommes en mesure de révéler, de source bien informée, que durant le long siège de la Mouqataa lors de l'opération « Rempart », et alors que des ministres israéliens relayés par l'ancien chef d'état-major, Shaul Mofaz, évoquaient l'expulsion et la mort d'Arafat, celui-ci a considéré qu'il était temps de désigner son successeur : Abu Ala. La décision a été prise, en présence des conseillers, dans le plus grand secret.


Tsahal a découvert un dépôt d’armes à Shehem (Naplouse) ce matin.

11 juillet 2002
Il y avait des dizaines de grenades, quatre Kalachnikovs, des fusils d'assaut, un pistolet, beaucoup de munitions et plusieurs talkies-walkies.


Colin Powell furieux contre le Pentagone : "Je ne laisserai pas ces salauds me foutre dehors"

10 juillet 2002
Apres avoir été désavoué par George Bush (On se souvient que le président américain a demandé le départ du leader palestinien alors que, quelques jours auparavant, Powell avait déclaré que c'est avec Arafat, et lui seul, qu'il fallait négocier.) ,Colin Powell insiste bien sur le fait : « Ne laissera pas ces salauds le foutre dehors par ces salauds »


Bilan de l'attaque terroriste de Jérusalem

9 juillet 2002
Un arabe pamestinien et un soldat israelien ont été tués et un policier et un soldat israelien ont été blessés. Le terroriste responsable de l'attaque a été arrêté peu de temps aprés par la police


Des larmes divines sur le Mur des Lamentations ?

05 Juillet 2002
Aujourd’hui sur le mur de Jérusalem on a pu voir de l'eau couler. Pour certains c'est les larmes du ciel qui témoignent de sa colère pour d'autres ce sont des larmes de joies annonçant la venue du machiar .
On sait au moins que ce n'est pas une fuite dans la mosquée car cela aurait été dementi .
A suivre...


Tsahal conduit une opération à Jéricho

5 juillet 2002
Tsahal a conduit une opération vendredi 5 juillet, à 4h30, à Jéricho. Selon un Palestinien de Jéricho, deux chars se sont postés vendredi 5 juillet à 4h.30, à 1,5km de la frontière avec Israël, au sud de la ville. Deux jeeps sont entrées dans la maison d'un policier de l'AP et l'ont arrêté avec un ami venu de Tulkarem. 5 juillet 2002


Les grandes fortunes israéliennes

5 juin 2002
La banque « Meryl Linch », dont l'un des vice-présidents n'est autre que l'ex-gouverneur de la Banque d'Israël, affirme avoir recensé en Israël quelque 5.000 millionnaires en dollars. Portrait type de ces millionnaires : la cinquantaine, solidement installés et qui ont investi 20% de leurs revenus dans des actions boursières. Les Israéliens les plus riches appartiennent à des grandes familles, mais on recense parmi eux certains « jeunes » tel Gilles Shweid,34 ans, fondateur de la société informatique« Checkpoint », qui reste le célibataire le plus riche d'Israël. À son apogée, « Checkpoint » était cotée 40 milliards de dollars au Nasdaq.


L'auteur de l'attentat de Los Angeles est un Égyptien qui vivait depuis dix ans aux États-Unis. Il était fiché au FBI

5 juillet 2002
Les États-Unis étaient le 4 juillet, jour de l'Indépendance, en état d'alerte maximum. Cela n'a pas empêché un homme d'origine égyptienne vivant en Amérique depuis 1992, et identifié sous le nom de Hesmam Mohamed Hadayet, dit "Ali", de tuer deux personnes qui se trouvaient à l'aéroport international de Los Angeles, devant le comptoir d'El Al. Les passagers s'apprêtaient à embarquer sur le vol 106 à destination de Tel-Aviv, via Toronto. Hadayet était fiché au FBI.

Les victimes sont Victoria Hen, 24 ans, hôtesse de la compagnie El Al, et Yaacov Aminov, 46 ans, qui habitait Los Angeles. Le meurtrier, âgé lui-même de 52 ans, armé de deux pistolet et d'un couteau, est sorti de la file d'attente et a tiré sur les voyageurs, avant d'être finalement abattu par le responsable israélien de la sécurité, Haïm Safir, qui se trouvait sur place. L'aéroport a immédiatement été bouclé et évacué. Richard Garcia, un responsable du FBI, a déclaré que cet acte semble « isolé ».


Oriana Fallaci, une terroriste à Manhattan

Oriana Fallaci, planétairement célèbre, douée d'un énorme talent, tient ses promesses : « En brisant le silence, j'allume le détonateur d'une bombe qui a envie d'éclater depuis trop longtemps », écrit-elle dans « La Rage et l'Orgueil* », cet ouvrage qui brûle les doigts parce qu'il explose l'islam.

Elle y est, de fait, fidèle à elle-même, à la journaliste qu'elle fut, à la romancière qu'elle est. Fallaci a pratiqué tout au long de sa carrière ce journalisme qui se met en scène lui-même avec une démesure égotiste, travaille jusqu'au plus minutieux détail sa propre posture. Un journalisme par ailleurs trempé dans le plus viril courage, porté par une curiosité ardente qu'elle a inlassablement manifestée sur tous les terrains de guerre et de souffrances


Le Vatican dénonce le terrorisme palestinien : changement de politique ou embellie conjoncturelle ?

Depuis que Jean-Paul II a condamné les attentats-suicides en Israël, « L'Osservatore Romano », journal officiel du Vatican, témoigne lui aussi d'une attention à l'égard des victimes israéliennes. Mais rien ne dit que cette nouvelle attitude se poursuivra dans la durée.
Pour quiconque est familier de la subtile alchimie qui règle les prises de parole du Vatican, l'édition de « L'Osservatore Romano » du 21 juin ne sera pas passée inaperçue. Le titre de première page s'y détache en gros caractères : « Nouvel attentat à Jérusalem ». Si l'article n'a rien d'original et se contente de résumer les circonstances de l'attentat et la situation dans les Territoires, la liste qui suit, où sont répertoriés les onze plus graves attentats dont a été victime la population israélienne durant les 20 mois de la deuxième Intifada, est plus surprenante. Même si chacune de ces tragédies est résumée par une trop brève phrase, l'effet de masse à la Une n'est pas négligeable.
On peut s'étonner de ce soudain intérêt catholique pour la souffrance d'Israël. Ni les 21 victimes de la discothèque Dolphinarium, à Tel Aviv (1er juin 2001), ni les 15 de la Pizzeria Sbarro, à Jérusalem (9 août 2001), ni même les 20 de l'hôtel du Parc, à Netaniah, assassinées en plein « Seder » de Pesah (28 mars 2002), n'avaient bénéficié d'une telle compassion. C'est que, entre temps, le Pape a parlé. Sortant de sa réserve - que d'aucuns commençaient à trouver scandaleuse – à l'égard des attentats terroristes palestiniens, Jean-Paul II avait énergiquement condamné, deux jours auparavant, l'explosion-suicide perpétrée à Jérusalem, le 18 juin, au cours de laquelle 20 passagers d'un autobus avaient trouvé la mort et 55 autres avaient été plus ou moins grièvement blessés.


Un bouchon de champagne saute, les gens plongent sous la table et tout Israël rigole avec les sketches de…. « Uniquement Israël »


TEL AVIV, Après une terrible semaine en mars où 25 Israéliens ont été tués dans des attaques terroristes, près de la moitié dans une attaque suicide dans un café de Jérusalem, l'émission de télévision "Uniquement en Israël", a présenté le sketch suivant : un couple est assis au restaurant et commande un repas au champagne. Lorsque le garçon ouvre la bouteille, ils se jettent au sol pour se protéger. "Vous êtes fou ?…Ça ne va pas d'ouvrir des bouteilles comme ça ?" dit la femme. Le couple se rassoit et tente de se calmer (…). L'homme fait tomber un verre. Dès qu'il atteint le sol, ils plongent à nouveau. (…) Par son audace, le sketch représente bien la satire et l'humour noir qui ont fait de "Uniquement en Israël" l'émission la plus populaire depuis deux ans d'attaques qui ont coûté la vie à plus de 500 Israéliens. (…) "Nous offrons une bouffée d'oxygène" dit Erez Tal, 41 ans, créateur et co-vedette du show. (…) "Lorsqu'on a peur de quelque chose, lorsqu'on est très tendu, il faut prendre ce qui nous terrifie le plus et l'utiliser de façon amusante jusqu'à ce que cela vous terrifie moins". (…) 500.000 téléspectateurs dans un pays de 6 millions d'habitants est un chiffre très impressionnant d'autant plus que "Uniquement en Israël » est diffusé le vendredi soir, au début du Chabbat, alors qu'au moins un million de juifs orthodoxes ne regardent pas la télé. (…) Aux États-Unis, "même maintenant, près de 10 mois après les attaques du World Trade Center , se moquer des peurs des grands buildings ou des avions serait un véritable sacrilège". Ici, tous les sujets sont bons, à l'exception de l'Holocauste. " Le quotidien israélien Maariv a récemment indiqué que le show reflétait bien plus le moral national que le journal télévisé". "Il caractérise un type d'humour israélien qui, comme l'a indiqué Gadi Taub, critique social israélien, "est capable de rire des plus grandes épreuves et de comprendre que d'en rire fait partie du processus qui nous permet de continuer à vivre". (…) SAMUEL G. FREEDMAN


Arafat serait sur le point de démissionner et de s'exiler au Caire

Selon le quotidien israélien « Maariv » daté du 30 juin, Yasser Arafat céderait rapidement sa place à Yasser Abed Rabbo et irait s'exiler au Caire. L'édition londonnienne de « Al-Quds al Arabi » fait savoir de son côté que l'Égypte serait prête à l'accueillir. Des contacts auraient déjà eu lieu avec l'administration américaine.

Des rapports émanant de sources palestiniennes, faisaient état, pour la première fois hier, d'un projet selon lequel Arafat transmettrait le pouvoir à Abed Rabbo, avant même les élections dans les Territoires, et présenterait ce geste comme une démission volontaire et non comme comme une éviction sous la pression américaine. Selon ces sources, la direction palestinienne restreinte espère sortir de l'impasse où se trouvent les relations avec les États-Unis.


Bébé camickase

Aujourd’hui les Israéliens on trouvés, en pleine investigation, un bébé palestinien qui était entouré d’une ceinture d’explosifs. Ses parents voulaient l’envoyer en Israël pour le transformer en tueur d’israélien ?

music
image
lien
texte officiel
humour juif
contact